Guerre en Ukraine : Apple a décidé de stopper toutes les exportations vers la Russie et d’y limiter certains de ses services

Appel russie

Written by moonsjok

mars 4, 2022

La guerre en Ukraine traverse clairement les frontières politiques et affecte à la fois le sport et la technologie. A travers un communiqué envoyé à Bloomberg et à l’AFP ce mardi soir, suite au message de paix de Tim Cook sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, il a appris qu’Apple avait cessé d’exporter tous ses produits vers la Russie. Comme l’a souligné le journaliste de
Bloomberg, Mark Gurman, la société basée à Cupertino a cessé de vendre tous les produits en Russie, qu’il s’agisse d’un iPhone, d’un iPad ou d’un Mac. L’information a été confirmée très rapidement par des confrères de CNBC par des responsables d’Apple.

« Nous avons pris de nombreuses mesures en réponse à l’agression. Arrêt de vendre tous les produits en Russie. La semaine dernière, nous avons arrêté toutes les exportations vers les circuits de distribution nationaux. Apple Pay et d’autres services sont limités. RTNews et SputnikNews ne sont plus disponibles au téléchargement sur l’App Store en dehors de la Russie. Nous avons également désactivé les accidents de la circulation et les incidents en direct sur les cartes Apple ukrainiennes par mesure de sécurité et de précaution pour le peuple ukrainien « , a déclaré un responsable de l’entreprise à CNBC. La page
a été fermée jusqu’à nouvel ordre
Apple répondra activement à une demande du ministre ukrainien de la transformation numérique, Mykhailo Fedorov, adressée à Apple sur Twitter vendredi dernier. Par conséquent, il a demandé au géant américain de cesser de vendre des produits sur le sol russe.
Par conséquent, les revendeurs agréés basés en Russie (il n’y a pas d’Apple Store en Russie) ne pourront pas réapprovisionner le produit, mais les clients ne pourront même pas accéder au site Web. Tous les produits étaient répertoriés comme indisponibles ce matin. Le site est actuellement fermé jusqu’à nouvel ordre. « L’Apple Store est actuellement fermé », est-il écrit en russe.
Service limité
Comme Apple l’a clairement indiqué à CNBC, l’arrêt des livraisons de nouveaux produits n’est pas la seule mesure qu’Apple prend comme sanction contre la Russie. Comme 27 dans l’Union européenne, Apple a décidé d’interdire la diffusion des médias russes Russia Today et Sputnik en retirant l’application de l’App Store. Cependant, les deux applications continueront d’être disponibles dans l’App Store russe.

De plus, Apple a annoncé avoir restreint « l’utilisation d’Apple Pay » dans le pays. Mais il est difficile de comprendre ce qu’elle veut dire par « limitée ». Déjà plus tôt dans la semaine, de sévères sanctions contre l’économie russe ont empêché des millions de clients de banques telles que Sovcombank, Promsvyazbank et Novikombank d’utiliser Apple Pay.
Enfin, Apple a arrêté le trafic en temps réel sur la carte de l’Ukraine « par mesure de sécurité et de précaution pour les citoyens ukrainiens ». Les accidents en Ukraine ne peuvent plus être affichés en direct dans l’application.
Si Apple accepte toutes les demandes du ministre Fedorov, d’autres mesures pourraient être prises dans les prochains jours. En fait, il a clôturé la lettre en demandant directement à Apple de bloquer l’accès à l’App Store.

You May Also Like…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *